Deux fruits de saison, car oui ça y est on est en automne... au moins sur le calendrier car par ici nous avons la chance d'avoir encore un temps à porter les robes d'été (qui étaient restées tout l'été dans le placard... ). Mais il ne sera question ni de météo ni de recette de cuisine dans ce message. 

Je vais vous parler de mosaïque et faire un petit retour sur l'expo de Bruguières. Comme je l'ai déjà dit, j'aime particulièrement cette expo car il y a une partie dédiée à la mosaïque, la seule que je connaisse dans la région. Du coup ça permet de mettre en valeur cette technique, d'échanger, de confronter et de nourrir son travail.

Je vous montre ce que j'ai exposé (la photo n'est pas top, mais je n'ai pas réussi à faire mieux). 

DSC09260

Comme je vous l'ai raconté dans mon précédent message, j'ai voulu donner une unité et j'ai opté pour mes fleurs. Du coup, j'ai assemblé tous mes petits tableaux monochrome en un grand tableau (en haut à gauche, sur fond noir) et je l'ai exposé à côté de mes autres cueillettes. Je trouve que ça rend pas trop mal, même si plus d'unité dans les cadres. 

Alors pourquoi ce sentiment mitigé ? Parce qu'il y avait encore trop peu à mon goût de la mosaïque : à part moi (et le menuisier salsero peintre, qui a exposé sa mosaïque des danseurs que je vous montrerai s'il me donne l'autorisation), il y avait les élèves du club de mosaïques. De très belles mosaïques, techniquement parfaites (une très belle maîtrise du joint large), dont certaines inspirées par le travail de Christine Dalibert (je vous invite à cliquer sur son nom pour aller voir ses magnifiques mosaïques), qui a du donner quelques cours par là ! 

Ceci dit, je compte continuer à y exposer, tant que la mosaïque sera ainsi mise en avant et je vais peut être essayer de motiver des personnes pour m'y accompagner l'an prochain !