Pourquoi un tel titre ? Parce qu'il m'a fait pensé à cet extrait de la tirade de Cyrano de Bergerac :

"Gracieux : « aimez-vous à ce point les oiseaux
Que paternellement vous vous préoccupâtes
De tendre ce perchoir à leurs petites pattes ? »

Sur une très belle idée partagée sur FaceBook par Isabelle, voici une façon super simple de nourrir les oiseaux l'hiver : Une saucière ou un pot à lait (j'en ai des stocks qui attendent patiemment la visite de mes pinces),

DSC06539

Des graines dans un peu de margarine fondue, c'est drôle car les graines de tournesol flottent alors que les autres coulent, ce qui fait qu'on ne les voient pas. 

DSC06540

Une ficelle, une inspectrice des travaux finis, 

DSC06545

Et voilà le bec verseur, perchoir pour leurs petites pattes !

DSC06549

DSC06548

 

Coïncidence ou pas, dès cet après midi nous avons pu observer 2 jolies mésanges charbonnières. A suivre !