Saviez vous que je me traîne une sale réputation de casseuse d'assiettes. C'est vrai que je montre parfois (ici, sur FB ou dans la vraie vie) de jolies assiettes chinées ou récupérées à droite à gauche. C'est vrai que je les collecte pour les inclure dans mes mosaïques, c'est vrai aussi que je montre souvent les plus jolies (pour faire de jolies photos).

Ces assiettes, je les casse, c'est sûr, mais pour leur donner une nouvelle vie ! En fait je les adopte, je les bichonne (je les lave et les range soigneusement, pas couleur...) !

La preuve, avec cette assiette :

DSC04040
Assiette en faïence de Gien "Prestige"

Si vous regardez bien, vous verrez qu'elle est ébréchée en bas, fêlée en haut, que le motif est un peu passé et tout griffé, les couleurs sont même un peu fanées. Vous l'auriez remarquée, vous cette assiette ?

Cachée avec 3 de ses soeurs au fond d'un bac sous une table sans un vide-grenier, je l'ai sauvée de la poubelle ! Elle a sagement attendu son tour et voilà ce qu'elle est devenue :

Une fleur parmi les fleurs (en cherchant un peu vous devriez la repérer)

DSC03651
Tableau "Champ de fleurs"

 

La bordure d'un tableau

 

DSC03754
Tableau numéro "3"

Et tout ça avec 1 seule assiette (et il me reste encore le feuillage). Pas mal, non ?

 

Le plus drôle avec les assiettes c'est que personne n'est d'accord sur leur devenir et que si j'écoutais tout le monde je ne casserais plus rien. J'illustre mon propos (pour des raisons de confidentialité j'ai changé les nom des personnes...) : "A" me donne une série d'assiettes qu'il voulait jeter, "B" voit la photo ici et dit "Oh là là, faut les garder, elles sont trop belles". "C" m'amène une tasse chinée pour ma mosaïque, "D" l'observe et dit "Made in Japan, t'es folle, faut pas la casser". Etc...

Et moi... je me marre... Et je casse !