Est-ce que vous aimer les histoires ? Si oui, voici une histoire de récup' à rebondissement ! Si non, contentez vous de regarder le résultat en photo, à la fin de mon blabla !

Lorsque nous avons aménagé dans notre maison (il y a presque 20 ans jour pour jour aujourd'hui... pfff ça passe vite !), nous avons trouvé quelques trucs, laissés par les anciens occupants. Il y avait notamment une grande table rectangulaire en bois, assez haute, qui avait été récupérée dans la cuisine d'une cantine proche. Elle était stockée sur la terrasse, à peine protégée des intempéries. Pas pratique comme table de jardin car vraiment haute (assis, la table arrivait à hauteur du menton). Laissée là dans l'attente d'on ne sait quoi... et puis avec l'aménagement, nous avions d'autres chats à fouetter !

Un dimanche, nous avons invité la famille à venir visiter notre nouvelle maison. Arrive l'heure du repas et panique à bord, notre table ne sera pas assez grande pour accueillir tous les convives ! Midi moins le quart, Monsieur attrape une scie et raccourcit les pieds de la table, qui, nettoyée et couverte d'une nappe de fortune c'est transformée en table de salle-à-manger provisoire (en attendant d'en trouver une "vrai" qui irait bien avec le reste de la pièce... quand on l'aménagerait). Verdict après utilisation de la table : hauteur parfaite, mais la planche sous le plateau est un peu haute et les cuisses frottent quand on s'attable. Mais bon, c'est du provisoire...

Petit à petit, nous avons tapissé, aménagé, meublé notre pièce à vivre, sans arriver à trouver "la" table définitive ! ... du provisoire...

Il y a 3 ans (soit près de ... 17 ans après... provisoire, quand tu nous tient !), nous avons trouvé des belles chaises ancienne que nous avons restaurées et modernisée, en même temps que nous avons changé les rideaux et que j'ai installé mes boules à rideau mosaïquées (si vous voulez revoir l'histoire des boules, c'est par ICI). Et lors d'une énième discussion autour de cette table, nous avons décidé de la garder, en la modifiant légèrement et en la peignant comme nos chaises. Monsieur sort à nouveau sa scie et coupe un peu de la planche qui gène les cuisses (... 17 ans !), en un arrondi harmonieux (qu'on ne voit pas mais qui fait très beau, si, si je vous le jure !). Super table, qui nous va parfaitement. Fin de l'histoire ?? En fait oui et non, car c'est aussi le début d'une autre (je vous avais dit que c'était une longue histoire !).

Cette table avait un grand tiroir, encastré dans la fameuse planche qui gênait. Et après le coup de scie... il c'est retrouvé par terre ! Que faire de ce tiroir ? Le jeter ? Trop bête. Et puis, ce grand tiroir presque carré, avec une poignée en alu type année 50, il me plaisait bien et je pensais bien en faire quelques chose un jour. Au pire, le bois ça peut toujours servir ! C'était il y a 3 ans...

Et depuis... pas grand chose, il est ressorti de temps en temps (je vous l'avait montré ICI en tiroir à citrouille !). Au début de l'été, lors d'un passage à la maison de mon pote salséro-peintre (celui qui m'a OBLIGEE à exposer mes mosaïques... d'ailleurs, je risque de vous en parler bientôt des expos... et de vous montrer quelques nouveaux trucs), petite discussion autour du tiroir : comment le traiter façon récup', recherche d'une idée de détournement. Il se trouve que cet ami a une formation de menuisier ébéniste (Revel, à côté de Toulouse). Et du coup, le travail du bois, ça ne lui fait pas peur ! ET là, l'idée ! Pourquoi ne pas le transformer en une étagère. Une étagère dont le fond serait décoré avec de la mosa (et moi j'avais dans l'idée de ne rien acheter et utiliser des trucs que j'avais en stock (et du coup de vider un peu le dit stock), et pour laquelle il faudrait créer des petites tablettes et les fixer aux montants du tiroir (et ça c'était parfaitement du ressort du salséro-peintre-menuisier).

Ce projet récup' était aussi un genre de test pour une idée commune de trouver un moyen de financer nos activités de danse (soirée, cours, stages... à la longue ça fait un sacré budget) en vendant nos objets détournés, retapés, rénovés. J'étais partie avec l'idée d'une étagère déco à bijoux babiole, un truc de fille quoi, vous verrez qu'il en a été tout autrement ! Maintenant, assez de blabla, place aux images !

Au départ, le tiroir à citrouille (bon, on le voit pas trop bien mais c'était pas le sujet central ..)

IMG_1407
Tiroir "dans son jus" et soumis au caprice de la météo

P1140679
On sort le stock et on cherche

P1140712
Recherche de déco pour enjoliver

P1140718
C'est parti !

P1140726
Mosaïques collée (ouf, juste assez de tesselles dans mon stock)

P1140768
Finition du fond : sable fin d'une plage de l'Atlantique collé et peint

Ma partie finie, j'ai refilé le bébé au salséro-peintre-menuisier... qui c'est aussitôt mis au boulot. ET ça l'a bien inspiré puisqu'un jour il m'a dit "je crois que j'ai trouvé un client pour notre étagère... Elle irait très bien comme vitrine pour mes maquettes de moto" (les motos, grandes et petites, une autre de ses passions !). Et voilà qu'il ajoute des portes et des tablettes vitrées ! Bon je n'ai pas de photo des étapes intermédiaires, mais voici le résultat :

IMGP5102
Vitrine installée

Il est ravi du résultat (que je trouve un peu moins girly que dans mon imagination, mais si le client est content !) et m'a refilé une autre "vitrine à moto" à décorer !

Au bilan : on n'a pas gagné de sous... mais on a réussi à travailler à 2 sur un projet... et on c'est bien amusé. On essaye d'aillers de trouver d'autres objets/petits meubles pour renouveler l'opération !

Et vous j'aimerais avoir vos avis et réactions sur cet article, et mon histoire un peu longue... ou interessante et sur vos expériences de récup' ...